Pour tous les détails concernant l’installation d’un hôtel à insectes sur votre balcon ou votre terrasse, cliquez sur le lien. Au moment de choisir mon hôtel, j’ai surfé sur le web. Il y a pas mal de lien vers Amazon car j’ai l’abonnement Premium et la livraison rapide est agréable. Certains hôtels à insectes proposent également des mangeoires ou des nichoirs à oiseaux . Attention tout de même à ce que votre hôtel à insectes ne se transforme pas en fast food à mésanges. 😉 Perso, je ne prendrai pas le risque de mettre les deux côte à côte. Pour choisir votre hôtel, regardez leLire la suite →

Comment choisir et installer un hôtel à insectes sur son balcon ? Pourquoi faire ? Est-ce sûr ? Voilà mes préoccupations du moment. Je partage avec vous mes réflexions sur le sujet. 80% des plantes ont besoin d’insectes pollinisateurs pour être fertilisées. Sans insecte sur mon balcon, mon potager ne me servira pas à grand chose. Pas de courge, pas de tomate. Pas de chance non plus les pollinisateurs ont été chassés des villes. Ils n’apprécient pas spécialement la pollution de l’air, n’y trouvent pas de nectar, et certaines plantes d’ornement n’aident pas, puisqu’elles sont vendues stériles. On peut donc s’acharner pendant plusieurs saisons pourLire la suite →

Allez, cette fois on se lance : quels sont nos atouts et nos contraintes ? Par où commencer ? Comment procéder ? Les inconvénients : La surface bien sûr ! Coup de chance, la taille du potager ne fait pas toujours le jardinier, et la permaculture en n’alignant pas les carottes en rang d’oignons permet de résoudre en partie ce soucis. Néanmoins, petite message aux ambitieux, sachez-le, il sera difficile de devenir autonome grâce à votre balcon. La matière première : les sacs de terreaux dans le Uber, ou le compost dans le panier du Velib’, et la bale de paille à l’arrière de laLire la suite →

« La révolution d’un seul brin de paille » est un livre clé et fascinant rédigé par Masanobu Fukuoka, cultivateur japonais. Il y raconte les expériences qu’il a pu mener sur ses terres et ses conclusions après plus de quarante années d’observation et de pratiques. Ce n’est pas à proprement parlé un livre de « recettes » puisque les problématiques abordées concernent essentiellement la culture du riz (et dans une moindre mesure les vergers et le potager). C’est néanmoins un livre exemplaire et subversif qui offre un point de vue terriblement différent des messages que l’on prône actuellement. On peut ne pas y adhérer, mais l’audace de sa pensée,Lire la suite →

En créant ses propres semences de tomates, Pascal Poot a réussi un petit miracle : faire pousser ces fruits réputés délicats sur des terres sèches et caillouteuses. Ceux qui n’ont jamais cultivé de tomates trouveront peut-être la démarche logique, pourtant la plupart des cultivateurs et des jardiniers ne procèdent pas de cette façon. La méthode traditionnelle ressemble davantage à cela : on achète des plants, que l’on repique, que l’on arrose (souvent abondamment), auxquels on appose un tuteur et qui finissent par attraper le mildiou. On sauve quelques tomates, on retourne la terre, on y ajoute du compost et c’est reparti pour une autre année. PascalLire la suite →