Mon potager : le bilan de l’hiver

Mon potager : le bilan de l’hiver

On l’attendait avec impatience, le mois de mars, mois des semis est là !

D’abord, petit bilan du balcon. Il a été laissé « en jachère » pendant  » 3 mois. Pas d’arrosage, pas de voile contre le gel, les plantes sont élevées « à la dure ». J’avais acheté de quoi les emballer « au cas où » une vague de froid terrible les menacerait mais il n’y a eu du givre qu’une fois sur mon balcon (avantage du balcon…) et les plantes ont parfaitement tenues.

Actuellement sur le balcon :

  • la bruyère d’automne à destination des abeilles jaunie. Je vais tenter de la conserver, mais j’ai l’intuition que ce n’est pas gagné…
  • Un Laurier Rose vient de rejoindre le balcon ! Un cadeau de mon amoureux. Il est en bouton, on se réjouit d’avoir des fleurs prochainement, c’est aussi un bel appel du pied aux abeilles qui décideraient de sortir…
  • 3 plants de tomates. En octobre, j’avais « jeté » une tomate « Coeur de Boeuf » bio et pourrie dans un petit pot de terre « pour voir ». Elle a germé un mois plus tard et donné naissance à trois petits pieds… Seul soucis, c’était l’hiver. J’ai conservé les pieds dans la maison, ils ont peu poussé et viennent de retourner sur le balcon… L’expérience se poursuit avec ces petits plants qui ont décidé de germer « hors saison »…
  • Jardinière 1 : j’avais semé du lin à l’automne, il pousse excessivement lentement (mais sûrement… il faut bien reconnaître qu’il a tenu le froid et l’absence totale d’arrosage…) et il reste 3 ou 4 radis d’hiver. Je les avais sauvés pour les graines… A suivre.
  • Jardinière 2 : à nouveau du lin et… de la salade romaine d’hiver. Les semis ont été plantés trop près les uns des autres, et les salades sont toutes petites (Rookie Garden !)… Je les laisse poursuivre leur croissance, les feuilles restantes rejoindront le compost.
  • Le compost justement ! Comme pour le reste, j’ai tenté l’expérience, en me disant « au pire, ça foire ». Je n’ai pas trouvé beaucoup d’informations sur la possibilité de faire un compost « hors sol » alors j’ai tenté le coup malgré tout ! J’ai fait simple, j’ai pris un sac poubelle dans lequel j’ai percé des trous, j’ai mis un peu de terre et nous y avons mis les épluchures etc… en automne. On le laisse tranquille depuis car j’ai bien conscience que le processus risque de prendre un certain temps. J’aère le sac de temps en temps, ça sent BON les sous-bois.

LA SUITE : il me reste des graines de radis, de lins et de consoudes. Nous avons commandé une dizaine de sachets de nouvelles graines bio sur le site de la Ferme Sainte Marthe… Objectif : opération semi dès la réception de la commande pour un balcon magnifique dans les prochaines semaines.

Je vais renter l’opération « tour de patates » en l’améliorant avec des Rattes du Touquet (qu’on adore). La première « tour » avait donné environ 2 kilos de pommes de terre Pompadour, ce qui m’a semblé totalement miraculeux. Cette fois, je vais mettre moins de terre au lancement de la tour. Les racines des Pompadou n’avaient quasiment pas « creusé » la terre.

La suite très vite 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *