Avril 2017 : ça pousse sur le balcon !

Avril 2017 : ça pousse sur le balcon !

En mars, mon balcon ne ressemblait pas à grand chose. Quelques pots de terre à nue et beaucoup de pucerons (si vous avez manqué l’épisode !) Voici à quoi il ressemble fin avril :

  • À grand renfort de savoir noir, je suis parvenue à endiguer la progression de pucerons. Je continue d’ouvrir l’oeil !
  • Dès que les températures grimpent… Des abeilles viennent butiner ! Ça, c’est vraiment une bonne nouvelle pour moi. Moins pour elles, car j’ai encore peu de fleurs. Heureusement, le jardinier de ma commune est très fort et les jardins publics sont magnifiques. (Je vous en ferai une visite à l’occasion.)
  • Les bourraches prennent leurs aises. Comment leur expliquer qu’elles vont devoir réduire la cadence quand les tomates viendront les rejoindre ? 😉 Les boutons prennent une jolie teinte violette, la première fleuraison ne devrait plus tarder.

  • Les semis ont levé ! Tous sans exception ! Hélas, un peu trop confiante, j’ai laissé mes plants de tomates deux nuits dehors… Et ils sont devenus violets. La première feuille a flétri sur certains pieds. Rien de très grave heureusement. Leur croissance est un peu retardée mais ils ont tenu le coup, et seront donc plus vigoureux !

  • Les semis de potirons (qui ne sont pas tous pour moi, je vous rassure !) de butternuts, quelques oignons, de la consoude, des fraises des bois (qui viennent de sortir leur première feuille après un semi-tardif pour cause de dormance dans le congélateur) et des Gariguettes à peine plus avancées. Trois oignons (parce qu’on a trouvé des plants et que le goût de l’aventure m’a pris !) Il y a aussi du tabac blond qu’on m’a offert et un pied de pommes de terre… sauvé du compost ! C’est un peu la Cour des Miracles de ce côté.

  • Les semis « en pleine terre » (en plein pot ?) ont levé également. C’est toujours un plaisir d’observer les grosses graines lever. Ici, haricots et maïs… En vue de reproduire la fameuse association : haricots/maïs/courges. (Du lin bleu planté l’an dernier a décidé de s’incruster dans le bac ! Le trouverez-vous ?)

  • Les nuits très froides de ces deux dernières semaines ont un peu secoué ma menthe mais elle s’accroche, elle aussi. Je la rentre dès qu’on annonce des nuits sous les 5 degrés.

  • Mes tours de patates explosent ! Je les ai rentrées la nuit la plus froide, il y a dix jours, mais c’était sans doute trop de prudence, car elles s’en moquent ! Aujourd’hui, je vais devoir ajouter 15 bons centimètres de terre ! Elles sont à trois stades différents (pour une récolte étalée…)

  • Le petit citronnier que nous avons ramené il y a deux semaines semble toujours chétif, mais il a tout de même une meilleure mine. On espère lui refaire une santé à grand coup d’eau et d’engrais sur-mesure. En attendant, ses fleurs régalent les abeilles et les osties !

L’ensemble est encore un peu vide, mais j’attends la fin des nuits froides (annoncée cette semaine par la météo) pour commencer à mettre en terre mes semis. Je vous parlerai de mes anémones, de mes aromatiques et de mes lavandes dans un autre article 🙂

La patience et la constance du jardinier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *