Engrais pour agrume naturel et maison : la recette bio

Engrais pour agrume naturel et maison : la recette bio

Suite à un petit caprice dans une jardinerie, nous nous sommes retrouvés avec un adorable petit citronnier sur le balcon. Tous mes « warning » se sont allumés, j’ai pensé cochenilles, hivernage, taille, sans parler des maladies forcément existantes, mais que je ne connaissais pas… Et pourtant, le petit père est arrivé chez nous, et il fallait bien s’en occuper. Rapidement, il est devenu évident que l’arbuste n’avait jamais entendu parler de permaculture et qu’il nous demanderait beaucoup d’attention, à commencer par… une dose d’engrais deux fois par mois au printemps et pendant l’été. Rien que ça. Les citronniers ont des besoins précis en Azote, Phosphate et Potassium. Petit, mais exigeant !

Je me suis donc mise en quête d’un engrais pour faire son bonheur et j’ai commencé par acheter… le moins cher (à raison de deux doses par mois, le prix du kilo de citron allait connaître une inflation sur ma commune…) Évidemment « compatible avec l’agriculture biologique » soit : l’engrais spécial agrume Solabiol. Je n’avais jamais rien acheté chez Solabiol, mais quelques recherches sur Internet m’ont convaincue que ça ne se reproduirait pas. Je suis tombée bien trop vite sur « Bayer » et compagnie. Outre le fait que les engrais pour agrumes sont chers, je n’ai pas spécialement envie de donner mon argent à cette industrie aussi « compatible avec l’agriculture biologique » soit-elle.

Donc, retour aux recettes de grands-mères. Et là : le vide intersidéral. J’ai écumé le web francophone et anglophone avec beaucoup de patience… Finalement, je vous livre les résultats de mes recherches en espérant que cela vous fera gagner du temps. N’hésitez pas à laisser vos commentaires si vous avez davantage de talent de chimiste que moi.

Voici une recette envisageable pour les citadins qui comme moi, non pas (hélas) de tas de fumier à portée de main.

La recette de l’engrais pour agrume maison

Les agrumes ont besoin d’un apport en engrais APK (Azote, Phosphate et Potassium) dans des proportions 5-1-3 APK, mais aussi de magnesium. Ce qui signifie du compost pour l’Azote (on ajoutera du marc de café pour accélérer le compostage et enrichir le compost en magnesium), de l’engrais vert (du trèfle encore vert mais pas encore en grains, par exemple) pour le Phosphate et du Potassium (essentiellement présent dans les cendres de bois et… dans la peau de banane -bien plus simple à trouver quand on vit en appartement 😉 – !)

Surfaçage et dépose de l’engrais pour agrume

  1. À l’automne, surfacez votre citronnier. Avec une griffe, retirez le plus de terre possible, idéalement entre 5 et 10 cms. Il est possible de retirer quelques radicelles, mais il ne faut évidemment pas endommager les racines. Si le surfaçage n’est pas possible à cause des racines, c’est qu’il est temps de rempoter (ce sera plus de travail, mais il sera plus facile d’enrichir la terre.)
  2. Enfoncez quelques morceaux de peaux de banane dans la terre (coupés petits !)
  3. Comblez l’espace avec un mélange de terreau, de compost et de d’engrais vert (en veillant à respecter les proportions ci-dessus soit : un peu de matière verte, et quasiment le double de compost.) Un de mes terreaux préférés (11,50 euros les 50 litres chez Truffaut, livraison à domicile possible) est celui-ci, il contient des algues, il est donc enrichi en potassium naturellement.
  4. On tasse le tout, et on arrose.
  5. C’est fait ! Votre arbuste a retrouvé une terre riche. Les différents arrosages nourriront la terre naturellement.

Quelques tips pour un engrais maison encore plus simple

Sur des forums américains, j’ai trouvé quelques informations notamment l’utilisation dans l’eau d’arrosage de sels d’Epsom (c’est du sulfate de magnesium qui contient donc… Du magnesium…) Une petite cure sur 2 ou 3 arrosages permet de pallier à une carence en magnesium (lorsque les feuilles jaunissent), c’est d’ailleurs valable pour l’ensemble du potager. Le sel d’Epsom ne coûte pas très cher et pourra servir à d’autres choses contrairement à l’engrais Solabiol. 1 gramme par litre d’eau d’arrosage suffit.

Certains jardiniers précisent qu’un apport de sels d’Epsom et de marc de café peut suffire entre deux rempotages (où l’on ajoutera en revanche compost et engrais vert…) Si l’on ajoute un paillage (parce que bon, on fait de la permaculture quand même !) votre citronnier devrait y trouver son compte, les insectes de votre jardin également (protégeons la biodiversité !) et vous aussi 😉

11 commentaires


  1. Bonjour ;

    Très intéressant ! Moi, je suis en train de faire pousser des agrumes avec des pépins et je mets déjà du marc de café et de la banane. Par contre, je n’étais pas au courant pour les tréflés et pour le sel d’Epsom.
    Comment procédez vous avec le trêffle ? Le mixez vous ? Et où trouvez vous le sel d’Epsom ? Merci pour votre réponse.
    Cordialement.
    Patricia

    1. Bonjour, je tombe sur ce site par hasard.
      Je ne peux vous répondre pour le trèfle car je me posais la meme question, pour le sel d’Epsom, vous pouvez le trouver en magasin bio !

      1. Author

        Merci beaucoup ! 🙂 Un joli hasard que votre passage !

  2. Merci pour vos recherches. J’utilisais déjà le marc de café et la peau de banane pour mes rosiers et franchement ils apprécient. Doris

  3. Super sympa !

    Nous nous sommes retrouvés avec ce cadeau également et, bon, si le nombre est là … pas la taille (tout petits nos citrons !)

    Je m’en vais tester tout cela, merci 🙂

  4. Pour le marc de café je connaissais déjà et la peau de bananes pour donner du peps aux couleurs des fleurs.je vais de ce pas donner des vitamines à mes agrumes. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *