Quand il y a un an, j’ai voulu me lancer dans le jardinage, c’était pour manger de bonnes tomates comme celles que l’on dégustait en août, chez nos amis lorrains. Alors, les fraises, les groseilles, les haricots, les aromatiques… C’est sympa, mais cette semaine, les choses sérieuses : les premières tomates étaient mûres. En réalité, j’en avais déjà eu, mais les deux ou trois premières étaient atteintes du cul noir, et il n’y avait pas grand-chose à sauver. On a aussi mangé un grand nombre de tomates cerises, mais les tomates cerises, c’est pas pareil ! Voici la première vraie récolte. 4 grosses tomates (lesLire la suite →