À propos

Un petit balcon, pour nourrir ses envies de grands espaces

Rookie Garden : de quoi ?

On n’a pas tous la joie d’avoir un jardin ou un lopin de terre, mais j’ai la chance d’avoir un petit balcon bien ensoleillé ☀️ ! 

Tout a commencé à l’été 2016, alors que nous nous lamentions de la qualité des tomates parisiennes, et nous émerveillions de celles du potager de nos amis Lorrains (je n’évoque même pas le sujet des mirabelles). Même les fameuses « coeur de boeuf » sur lesquelles nous nous étions repliés, commençaient à s’industrialiser. Et pourquoi, je ne ferai pas mes propres tomates ? Des vraies, des bonnes ?

Pour mon propre potager, j’ai décidé de m’inspirer de plusieurs « méthodes » et d’une en particulier : la permaculture. Un séjour chez d’autres amis d’Angers a fini de me convaincre.

Depuis plusieurs années, la permaculture gagne du terrain (cultivable ou non ! Ah-Ah !) Cette méthode  de production agricole offre une approche simple qui vise à reproduire les cycles, les interactions et les fonctionnements de la nature. La vraie. Et vous savez quoi ? Ça l’air de plutôt bien fonctionner.

La permaculture se pratique sur de petits espaces certes, mais a priori, pas sur un balcon… Même si je ne suis pas la seule à tenter d’appliquer ses préceptes dans des contenants. En revanche, la permaculture demande moins d’effort qu’un potager classique. C’est un joyeux pêle-mêle (en réalité, très réfléchi) qui s’entretient de lui même ou presque. Et ça, ça convient parfaitement aux citadins. Alors ? On essaie ?

Je vous propose donc de suivre les aventures palpitantes de mes tomates et de mes courges… in the city.

Rejoignez le Rookie Club : vous aimez lire ? Le Rookie Club est un club de lecture sur le thème de la nature et des grands espaces. Venez discuter 🙂

Et toi, t’es qui ?

Débutante (« rookie »), je n’ai pas forcément la main verte et pourtant, j’ai décidé de m’y coller. 

Je ne suis pas vegan et je ne revendique rien. Mon approche est très simple, il s’agit « juste » d’éprouver la joie de déguster ses propres légumes et le bonheur qu’exerce la nature sur nos petites âmes (ne faites pas les blasés ! On apprécie tous la nature 😉

Si je devais formuler une seule ambition : ce serait de ramener quelques pollinisateurs et d’apporter un peu de biodiversité dans mon paté de maisons, et allez soyons fous, peut-être même, un jour, d’embarquer mes voisins dans le voyage.

N’hésitez pas à réagir aux différents articles 🙂

Contact : torookiegarden at gmail dot com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *